Reconnaître l’Union africaine comme membre du G20 renforcerait la légitimité de la gouvernance mondiale